200 pèlerins français démunis à la rencontre du pape François

Le Saint-Père a reçu mercredi 6 juillet 200 pèlerins français en situation de précarité, accompagnés de bénévoles et du cardinal Philippe Barbarin.

Les pauvres sont « au cœur de l’Eglise » assure le pape François. Comme nouvelle démonstration, le Saint-Père a reçu, lors d’une audience exceptionnelle, 197 pèlerins français, dont 25 enfants mercredi 6 juillet 2016. Les pèlerins venaient de la communauté dite du Sappel, dans l’Ain, la Fraternité de la Pierre d’Angle, les Sœurs de la Bonne Nouvelle-Quart Monde, à Toulouse, et d’un groupe d’une paroisse de Haute-Garonne. Le groupe se composait de personnes démunies et d’accompagnateurs bénévoles. Il était conduit par le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon.

« Le trésor de l’Eglise sont les pauvres »

Le Saint-Père a demandé aux pèlerins « de prier pour les responsables de leur pauvreté, afin qu’ils se convertissent ». Une mission qu’eux seuls sont « capables d’accomplir » a poursuivi le pape. François l’a affirmé : L’Eglise ne trouvera pas « le repos tant qu’elle n’aura pas rejoint tous ceux qui connaissent le rejet, l’exclusion et qui ne comptent pour personne ».

Les membres du groupe, pour leur part, ont interpelé le Saint-Père sur leurs conditions de vie. Ils lui ont également remis un livre témoignant de ce qu’ils vivent au quotidien.

Un autre pèlerinage destiné aux plus démunis à l’échelle européenne est en préparation pour le cardinal Philippe Barbarin. Il aura lieu du 11 au 13 novembre, à Rome, dans le cadre du jubilé de la miséricorde.  Une nouvelle rencontre avec le Saint-Père est prévue.

Sur le même thème :