Retour vers l'enfance avec le Miniworld de Lyon

27 février 2017 Par Julien Urgenti

© 2017 RCF - Chewbacca, le wookie le plus connu de la galaxie, sur le toit du Millenium Falcon

Après le succès de son exposition Lego, le parc de miniatures animées du Carré de Soie propose "les PLAYMOBIL® font leur cinéma" entre nostalgie et féerie.

Le Miniworld de Lyon semble avoir trouvé la bonne formule: mêler jouets mythiques et films cultes. Un mélange  qui permet au parc de miniatures de jouer à fond la carte de l'intergénérationnelle. "Il faut savoir que PLAYMOBIL® est une marque ancienne, précise" Steven Vasselin, le directeur de la communication de Miniworld. "Les jeunes grand-parents d'aujourd'hui jouaient déjà aux PLAYMOBIL®, ce n'est pas l'apanage des trentenaires!".

 

1 monde, 6 films 

Concentrée sur 400 mètres carrés, l'exposition temporaire reproduit des scènes de six films familiaux devenus cultes:

  • l'intemporel Star Wars: l'Empire contre-attaque (1980),
  • l'indémodable Indiana Jones et les aventuriers de l'arche perdue (1981),
  • Ghostbusters ou S.O.S. Fantômes en bon français (1984),
  • l'original de la Planète des Singes, avec Charlon Heston et la statue de la liberté enterrée dans le sable (1967), 
  • la trilogie Batman de Christopher Nolan (2008-2012),
  • la Reine des Neiges et sa chanson entêtante (2013)

UNe expo artisanalE 

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, cette exposition n'est ni sponsorisée ni organisée par la marque de jouets. "Playmobil® a simplement autorisé l'exposition" indique Steven Vasselin. Toutes les pièces de l'exposition sont issues de collections privées et ont été assemblées par la manufacture fantastique, une association spécialisée dans ce genre de réalisations. 

Playmobil® ne bénéficiant d'aucune licence de films, les scènes présentées sont pour la plupart des pièces uniques, réalisées à la main, uniquement pour cette exposition.