Coup d'envoi de la semaine de prière pour l'unité des chrétiens

mercredi 18 janvier 2017 à 7h17

Durée émission : 0 min

Cette semaine est l'occasion, chaque année, d'organiser dans le monde entier des temps d'échanges et de prière entre les différentes confessions chrétiennes.

Illustration à Lyon où catholiques et protestants organisent pour cette édition "All for Jésus".  Un après midi d’animation, de partage, de prière et d’écoute qui aura lieu samedi 21 janvier à la Halte de Vaise dans le 5ème arrondissement.  Elle s’achèvera par une célébration œcuménique à l’invitation des responsables des Églises de Lyon. Parmi les organisateurs de l’évènement il y a Lauriane Cronfalt. Elle se prépare à devenir pasteur.  Au micro de Laetitia de Traversay de RCF Lyon, elle en dit plus sur sa démarche et sur l’importance de l’œcuménisme dans sa future mission.

"Je n’ai pas commencé mes études de théologie pour devenir pasteur. J’ai commencé par une filière de recherche, c’était vraiment la théologie en elle-même qui m’intéressait" explique-t-elle, reconnaissant que ces études l’ont petit à petit poussé à vouloir devenir pasteur. "C’est une autre démarche que j’ai découverte. J’ai ressenti le besoin de m’impliquer dans une paroisse et j’ai donc voulu articuler ces deux dimensions".

Être femme pasteur, "c’est une implication personnelle à la fois, et qui touche aussi mes proches. C’est une démarche spirituelle et intellectuelle à la fois. Ce sont deux dimensions que l’on sépare souvent aujourd’hui, à tort" ajoute-t-elle, précisant que pour elle, la mission de pasteur c’est "d’accompagner l’Eglise et collaborer avec tous les chrétiens, avancer avec les autres, avec un message et une vision d’espoir".

Pour Lauriane Cronfalt, la démarche œcuménique est capitale. "C’est assez nouveau pour moi. On confesse tous le même Christ, la foi est commune. On est tous frères et sœurs, et c’est dans cette perspective là que l’échange doit se faire même si l’on a des différences, ce qu’il faut garder. Il ne pas avoir peur de discuter, de confronter. C’est à partir de ces différences que l’on se construit" conclut-elle. 
 

Les dernières émissions