Diocèse de Lyon: le curé de Sainte-Blandine déchargé de ses fonctions

19 février 2017 Par

© 2017 RCF - les paroissiens face au vicaire général lors de l'annonce de la décharge du p. David

L'information circulait depuis quelques jours, elle a été confirmée dimanche par le p. Rollin. Le vicaire général s'est adressé aux paroissiens de l'église Lyon Centre Sainte-Blandine.

Comme à son habitude, la communauté de l'église Lyon-Centre Sainte-Blandine est venue en nombre ce dimanche 19 février 2017 pour assister à la messe de 10h30. Des paroissiens aux airs graves qui pour la plupart connaissait déjà la teneur de l'annonce du jour: le départ du p. David Gréa

Le p. David déchargé de sa paroisse

"Je viens partager une pas très bonne nouvelle" commençait le p. Patrick Rollin, "le p. David est déchargé de sa paroisse". Une décision du cardinal Barbarin que le vicaire expliquera en lisant un court communiqué du diocèse et surtout une lettre du p. David Gréa à ses paroissiens.

Une démarche de vérité

Après avoir rappelé son attachement à ses paroissiens et sa fierté du travail réalisé depuis 6 ans en l'église Lyon-Centre Sainte-Blandine, le p. David s'est expliqué avec des mots simples et forts: "Il y a quelques temps, j'ai commencé à entretenir une relation avec une femme avec laquelle, je le pense, Dieu m'appelle à vivre".

Dans sa lettre, le p. David dit avoir "souhaité être en vérité avec l'Eglise". Il est donc rapidement entré en contact avec l'archevêque de Lyon qui lui a organisé un dialogue avec le Pape François. A la suite de ces entretiens, le diocèse de Lyon a demandé à David Gréa de "prendre un temps de recul et de discernement". 

Le Cardinal à la rencontre des paroissiens

Si l'annonce n'a apparemment pas surpris les paroissiens, le diocèse de Lyon entend rester à l'écoute et accompagner les changements à venir dans cette paroisse très dynamique du diocèse. Le cardinal y célébrera ainsi les messes du dimanche 5 mars à 10h30 et 18h30.

Dans les prochains jours un prêtre sera nommé pour administrer la paroisse jusqu'à l'été. Puis, un nouveau curé sera désigné pour la rentrée de septembre.
 

"Le célibat est un dur combat. C’est aussi un beau combat" écrivait il y a quelques années, Mgr Emmanuel Gobilliard. L'évêque auxiliaire de Lyon est l'invité de la rédaction demain lundi 20 février à 7h20.