Frère Michel Laloux: "le Carême nous rappelle ce que nous sommes vraiment"

mercredi 1 mars 2017 à 7h17

Durée émission : 0 min

Le Carême débute officiellement mercredi. Focus sur le mercredi des Cendres avec le frère Michel Laloux, provincial de la Province franco-belge de l'ordre des Franciscains.

Un petit clin d'oeil à une double actualité, puisque les Franciscains fêtent cette année le 800ème anniversaire de leur arrivée en France.

Pour le frère Michel Laloux, les cendres imposées sur le front des fidèles sont là "pour nous rappeler ce que nous sommes, venant de la terre et de Dieu à la fois. C’est un moment essentiel pour nous redire cela, et pour indiquer que le Carême est un moment de conversion, qui va vers Pâques, vers la mort et la résurrection".

"La prière, l’aumône et le jeûne sont essentielles. Ces trois points représentent la relation à Dieu, à l’autre, et à nous-mêmes. Il s’agit de nous renouveler dans notre relation avec Dieu, dans la simplicité, dans la profondeur, de prendre du temps avec lui dans le silence. Mais également de faire plus attention à l’autre, et à notre corps" ajoute le frère fransiscain.

"Lorsqu’il y a libération, il y a joie. Le Dieu de la joie nous invite à n’être esclave de rien, en particulier par rapport à nous-même. Il s’agit du plus gros travail. La parole de Dieu nous rend plus libre et plus axé sur l’essentiel" conclut le frère Michel Laloux, expliquant que le Carême n’est pas en soi une période difficile, vue souvent comme un temps de privation.

 

Les dernières émissions