Le Centre Pastoral de l'église Saint-Merry fête ses 40 ans

mardi 31 janvier 2017 à 7h17

Durée émission : 0 min

Cela fait quarante que le centre Pompidou a été inauguré, à Paris, dans le quartier des Halles. Tout près, le centre pastoral de St-Merry fête lui aussi son anniversaire !

Il y a tout juste quarante ans, le Centre Pompidou était inauguré à Paris. Composé de 15 000 tonnes d’ossature métallique, de tubes et tuyaux, le bâtiment fit, à l’époque, polémique avant de devenir rapidement l’un des sites culturels les plus fréquentés de France. Tout près de ce haut lieu de l’art contemporain, se trouve l'église Saint-Merry dont le centre pastoral fête lui aussi ses quarante ans.

Situé à quelques mètres seulement du Centre Pompidou, l’église Saint-Merry a depuis quarante ans tourné sa pastorale vers la création, grâce à son Centre Pastoral Halles Beaubourg (CPHB), aujourd’hui appelé Centre pastoral Saint-Merry. "Le point de départ c’est une intuition du cardinal Marty, qui s’est dit que l’église Saint-Merry, située juste à côté du Centre Pompidou, doit aussi prendre en compte cette ouverture au monde moderne et à la créativité, et faire en sorte que l’église ouvre son espace aux artistes, les prophètes d’aujourd’hui, qui à leur façon, essaient de trouver un sens, une interprétation à la nouveauté du monde" explique le père Daniel Duigou, curé de la paroisse.

Le Centre pastoral Saint-Merry axe sa mission sur l’accueil de l’autre et la créativité liturgique. "Le mot clé c’est l’accueil. L’accueil de la modernité, en accueillant des acteurs de la modernité, pas seulement des artistes. C’est une façon de dire que les uns et les autres doivent être les artistes de leur propre vie. Le cardinal avait donné carte blanche aux premiers prêtres qui sont venus animer cet espace de foi, pour inventer une nouvelle façon de faire l’église. C’est ainsi que nous accueillons des musiciens, et nous avons carte blanche pour réécrire les prières" précise le curé de Saint-Merry.

A l’occasion de ses quarante ans, le Centre pastoral Saint-Merry a choisi  de redéfinir sa ligne pastorale. "En nous appuyant sur cet anniversaire, nous nous sommes dit qu’il fallait que nous redéfinissions notre ligne pastorale. Nous avons ouvert des carrefours, provoqué des discussions, invité des spécialistes de la politique, de l’économie, pour mieux comprendre notre monde, et nous avons redéfini une ligne de conduite : faire naître l’homme comme un sujet, au cœur de notre pastorale" conclut le père Guigou.

 

Les dernières émissions