Le Centre Pierre-Teilhard-de-Chardin, un pont entre sciences et spiritualité

Présentée par UA-170514

S'abonner à l'émission

L'actu chrétienne

vendredi 9 avril à 7h24

Durée émission : 3 min

L'actu chrétienne

© Emmanuel Macron, en visite à l'université Paris-Saclay, le 21 janvier / Crédit :Yoan VALAT / POOL / AFP

Le projet d’une présence d’Église dans la Silicon Valley française se dessine. Le centre Pierre-Teilhard-de-Chardin en sera le cœur. La pose de la première pierre est prévue prochainement.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Ce projet voulu par la Compagnie de Jésus et les diocèses d’Île-de-France va bientôt devenir réalité. Les initiateurs du projet se sont retrouvés jeudi pour bénir le chantier qui s’apprête à démarrer, et plus précisément bénir un cylindre en acier dans lequel ont été glissé des textes calligraphiés du jésuite Pierre Teilhard de Chardin, ce prêtre homme de science et philosophe dont le centre portera le nom. Ce centre aura deux vocations : "une vocation d'être un lieu de réflexion sur toutes les questions techniques scientifiques et les questions sociales et éthiques qui se posent en parallèle. La deuxième vocation est pastorale c'est-à-dire d'accueillir les aumôneries qui sont sur ce plateau", détaille le père jésuite Dominique Degoul, aumônier de CentraleSupélec et d’HEC, qui dirigera le futur centre. 

La question du sens dans les sciences

Rappelons que le centre Teilhard-de-Chardin sera situé au cœur de la Silicon Valley française, sur le plateau de Saclay, dans l’Essonne, au sud de Paris. Ce grand pôle technologique et scientifique réunira, d’ici 2024, 34.000 étudiants, enseignants et chercheurs et 12.000 habitants. Un site sur lequel l’Église veut être un pont entre sciences, technologie et spiritualité mais surtout un lieu pour accompagner la quête de sens. "La question du sens est une question qui peut résumer les attentes de beaucoup de gens. On est très nombreux à être fascinés par la puissance que nous donne l'intelligence artificielle et en même temps effrayés", explique Dominique Degoul.

Un lieu de discussion

Intelligence artificielle, écologie, technologies. Le centre sera un lieu de discussion, de formation aux questions éthiques que la science se pose. Il sera aussi possible de se recueillir dans une chapelle. "Avoir dans le même lieu la possibilité de prier et de se réunir, réfléchir. Les gens qui viennent, on ne leur demande pas leur certificat de baptême, on leu demande seulement d'être d'accord pour participer", conclut l'aumônier.

Le centre Pierre-Teilhard-de-Chardin devrait ouvrir en septembre 2022.

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h24

Toute l'année, la rédaction nationale de RCF vous tient informés de l'actualité de l'Église et des mouvements chrétiens.

Le présentateur

Pauline de Torsiac