Le pape François rend valides et licites les mariages de la Fraternité Saint Pie X

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'actualité chrétienne

mercredi 5 avril 2017 à 7h17

Durée émission : 4 min

Le pape François effectue un nouveau geste à l'égard de la Fraternité Saint Pie X, en l'autorisant à célébrer des mariages valides et licites.

C'est un nouveau geste à l'égard de la Fraternité Saint Pie X. Le Pape François a autorisé hier les Lefebvristes à célébrer des mariages valides et lictes.

Dans une lettre envoyée à la Fraternité sacerdotale Saint Pie X, autorise ce dernier à célébrer des mariages valides et licites. le Saint Siège pose toutefois un certain nombre de conditions. Un prêtre catholique du diocèse devra dans la mesure du possible assister au mariage et recevoir le consentement des époux.

Une messe sera ensuite célébrée par les lefebvristes. Mais si aucun prêtre du diocèse n'est disponible, un prêtre lefebvriste pourra recevoir le consentement des époux. A charge ensuite pour les prêtres de la Fraternité Saint Pie X de transmettre aux autorités diocésaines un certificat de mariage.

Ce qui est en jeu dans cette décision du pape c’est bien la question de la validité des mariages célébrés par les lefebvristes. Les précisions du père Cédric Burgun Vice-Doyen de la Faculté de Droit canonique de Paris. "Il y a un doute sur la validité des mariages célébrés par la Fraternité sacerdotale Saint Pie X depuis le schisme puisque la validité du mariage pour l’Eglise catholique tient non seulement au consentement des époux mais aussi aux prêtres qui reçoivent ces consentements au nom de l’Eglise" explique le père Cédric Burgun.

Il ajoute que "pour toutes les Eglises sœurs, issues d’un schisme mais qui depuis ont réglé la question de leur droit interne, on n’entrait plus dans la question de la validité des sacrements chez eux. Pour la Fraternité Saint Pie X, la rupture au niveau du droit était beaucoup moins claire. C’est pour cela qu’il y avait depuis tout ce temps un doute. Le pape ne tranche pas la question du débat doctrinal. Mais il lève les ambigüités sur la question du droit, et rend valides, et licites, ces mariages qui seront célébrés sous les conditions édictées par Rome".  

Après avoir reconnu comme valides et licites les confessions et absolutions des prêtres de la Fraternité Saint Pie X, le pape François fait donc un nouveau geste à l’égard des lefebvristes, deux décisions qui visent à répondre aux préoccupations des fidèles. Le pape François avait rencontré Mgr Fellay, le supérieur de la Fraternité Saint-Pie X, le 1er avril 2016 au Vatican pour une audience privée.

Les dernières émissions