Le scoutisme ou l'école de la Fraternité

mercredi 22 février 2017 à 7h17

Durée émission : 0 min

Le 22 février est la journée mondiale du scoutisme en souvenir de la naissance de son fondateur, Lord Robert Baden-Powell.

On célèbre mercredi 22 février la journée mondiale du scoutisme. Une journée dédiée à la commémoration de son fondateur, Lord Robert Baden-Powell, né le 22 février 1857. L’occasion pour la Fédération du Scoutisme Français de célébrer l'idée de Fraternité. Un thème plus que jamais d'actualité. 

La Fédération du Scoutisme français réunit aujourd'hui six mouvements : catholique, protestant, juif, musulman, bouddhiste et laïque. Elle organise tout au long de l’année et plus particulièrement en février et mars des temps d'échange en commun. 

En tout, pas moins de 115 000 jeunes composent ces mouvements. Au-delà de leurs différences spirituelles ou philosophiques, ils partagent avant tout des valeurs. "On peut résumer les valeurs du scoutisme dans le message que Baden Powell a laissé, et qui disait : "je vous demande de laisser ce monde un peu meilleur que l’état dans lequel vous l’avez trouvé"" explique notamment François Mandil, délégué national des Scouts et Guides de France.

Un mouvement scout qui se retrouve très bien dans toutes les grandes religions, et qui s’adapte à toutes les cultures. Une grande force, pour François Mandil. Evoquant les événements organisés pour célébrer la fraternité, ce responsable des Scouts et Guides de France explique que toutes les mouvements se retrouvent, durant le mois de février, et apprennent à se connaître. Ils proposent également à un maximum de personnes de venir. "C’est l’occasion d’aller montrer à l’extérieur ce que l’on peut faire".  

La Fédération du Scoutisme français organise ainsi au cours du week-end du 4 et 5 mars à Strasbourg et à Lyon des temps de  jeux et d’échanges.

Les dernières émissions