Légalisation de l'euthanasie: les évêques du Canada en pleine réflexion

jeudi 6 octobre 2016 à 7h17

Durée émission : 0 min

La Conférence des évêques catholiques du Canada s’est tenue la semaine dernière à Cornwall. Parmi les sujets à l’ordre du jour : la loi sur le suicide assisté et l'euthanasie.

La Conférence des évêques catholiques du Canada s’est tenue la semaine dernière à Cornwall, en Ontario. Parmi les sujets à l’ordre du jour de cette assemblée : la loi sur le suicide assisté et l'euthanasie entrée en vigueur au Canada en Juin dernier.

A cette occasion, les évêques canadiens ont convié un archevêque hollandais, qui a témoigné de son expérience en Hollande où l’euthanasie est pratiquée légalement depuis quinze ans. En marge de cette conférence, les évêques se sont par ailleurs interrogés sur la manière d’accompagner les fidèles qui ont fait le choix de l’euthanasie ou du suicide assisté, et notamment sur la question sensible de leurs funérailles.

Pour Monseigneur Paul-André Durocher, archevêque de Gatineau, au Québec, l’enjeu est de ne pas détourner le sens premier des funérailles chrétiennes, pour les personnes ayant choisi l’euthanasie. Le prélat ne souhaite pas que des funérailles donnent à certaines personnes l’occasion de pouvoir justifier l’euthanasie dans les églises.

La légalisation de l’euthanasie au Canada, en juin dernier, pousse les évêques à engager une réflexion pastorale. Il y a la question des funérailles, mais pas seulement. Il ne s’agit pas d’ériger de grands principes, mais plutôt d’accompagner les fidèles, comme le rappelle Mgr Durocher. 
 

Les dernières émissions