Les enfants syriens mobilisés pour la paix

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'actualité chrétienne

lundi 10 octobre 2016 à 7h17

Durée émission : 4 min

Plus d'un million d'élèves syriens ont signé une pétition pour la paix qui sera remise cette semaine à l'Union européenne et l'ONU par des représentants catholiques et orthodoxes du pays.

L'Aide à l'église en détresse veut faire entendre la voix des enfants de Syrie. Elle a récolté les signatures de plus d'un million d'enfants syriens, dans le cadre d'une grande pétition pour la paix, qui sera remise cette semaine à l'Union européenne, et auprès des Nations-Unies, par des représentants catholiques et orthodoxes de ce pays en guerre.

Prières, chants, danses, pièces de théâtre, ils ont participé à une journée d’action pour la paix. Dans le ciel, se sont élevés leurs messages écrits sur des ballons. "Nous ne voulons plus de la guerre, nous voulons aller à l’école" pouvait-on notamment lire. A l’initiative de cette journée, l’Aide à l’Eglise en Détresse.

"C’est vraiment une initiative qui a concerné toute la Syrie. De fait, c’est une initiative chrétienne au départ, mais de nombreux enfants musulmans se sont joints à cette initiative. C’est vraiment quelque chose qui a mobilisé" explique Marc Fromager, directeur de l’AED.

Ce projet est né il y a quelques mois. "On se rappelle que le pape François avait rencontré le patriarche Kiril sur un terrain neutre, à Cuba, et de fait, il y a depuis un renforcement de la coopération entre catholiques et orthodoxes en Syrie. Les relations étaient déjà plutôt bonnes dans ce pays, et cette collaboration, nous l’observons et nous l’encourageons" ajoute Marc Fromager.

"Il y a eu plus de 12 000 victimes parmi les enfants dans les premières années de la guerre. On a des témoignages que les enfants ont été visés délibérément pour casser tout espoir. Aujourd’hui, plus de trois millions d’enfants syriens ne peuvent pas aller à l’école, dont deux millions en Syrie. C’est tout l’avenir de ce pays qui est compromis" conclut le directeur de l'AED.

 

Les dernières émissions