Père Noël Choux: "les policiers doivent maintenir une espérance"

mardi 20 décembre 2016 à 7h17

Durée émission : 0 min

Suite de la série dédiée à ceux qui vont donner de leur temps pour les autres, le soir de Noël. Focus mardi 20 décembre sur les aumôniers de police.

Ils sont soldats, policiers ou gendarmes et en cette fin d’année ils sont nombreux à être sur le pont pour assurer la sécurité des Français. Déployés dans les centres commerciaux, les sites touristiques, les gares, les aéroports mais aussi aux abords des églises qui accueilleront les messes de Noël, ces hommes et ces femmes seront en ce jour de fête sur le terrain, loin de leur famille pour assurer la sécurité de la population. Et certains recevront la visite d’un aumônier venu leur témoigner leur proximité et leur reconnaissance.

Le père Noël Choux est l’aumônier national des policiers de France. "Les aumôniers vont passer dans les commissariats, ils vont aller voir les gens qui vont y passer toute la nuit, pour leur rappeler que la population compte sur eux. Ces hommes et ces femmes sont des veilleurs, comme les bergers au moment de Noël. Ils ont été les premiers à rencontrer le fils de Dieu" explique-t-il.

Des policiers chrétiens qui peuvent tout au long de l’année se retrouver dans le cadre de l’association police et humanisme, un lieu pour parler de leur travail, de leur joie mais aussi de leurs doutes. "Les policiers se retrouvent entre eux pour parler de leur boulot à la lumière de l’Evangile. C’est un travail qui n’est pas facile. Ils sont confrontés à ce qui est le plus noir chez l’homme, ce n’est pas facile. Ils doivent aussi maintenir une espérance" conclut le père Choux.
 

Les dernières émissions