Qui est le Père Yves Baumgarten choisi par le Cardinal Philippe Barbarin pour le remplacer ?

© lyon.catholique.fr

Suite au refus du pape François de la démission du Cardinal Philippe Barbarin, ce dernier a choisi de se retirer quelques temps et passer la main provisoirement au Père Yves Baumgarten.

Le Pape François a refusé la démission du Cardinal Philippe Barbarin lundi lors d’un entretien au Vatican, invoquant la présomption d’innocence. Pour rappel, l’Archevêque de Lyon a fait appel de sa condamnation en première instance à 6 mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs. Il l’invite à prendre seul cette décision. Monseigneur Philippe Barbarin a choisi de se retirer quelques temps du Diocèse pour passer la main de manière provisoire au Père Yves Baumgarten, vicaire général modérateur du Diocèse de Lyon.

C’est en accord avec le Saint-Père que le Cardinal Philippe Barbarin, a choisi son vicaire général modérateur, le Père Yves Baumgarten, pour gouverner le diocèse de Lyon pendant quelques mois.  Une mission dans laquelle il sera épaulé par les deux autres vicaires généraux, Mgr Emmanuel Gobilliard et le Père Eric Mouterde. Véronique Bouscayrol, économe diocésaine et Chantal Chaussard, chancelier seront aussi à ses côtés tout comme Mgr Patrick Le Gal qui reste aussi disponible pour les services qui doivent être accomplis par un évêque. A la place du Cardinal Barbarin, Le Père Baumgarten présidera désormais le conseil épiscopal, le conseil presbytéral, le conseil diocésain des affaires économiques et le collège des consulteurs.
 

Le Père Yves Baumgarten a toute la confiance du Cardinal

Ordonné prêtre en 2004 à Lyon à l’âge de 40 ans par le Cardinal Philippe Barbarin, Yves Baumgarten a choisi le chemin de la foi après une année de discernement et une expérience professionnelle de 8 ans en tant que percepteur des impôts. C’est en 2014 que l’Archevêque le nomme vicaire général modérateur de la curie diocésaine, un rôle administratif et pastoral au sien du diocèse de Lyon qui prouve de la confiance que lui accorde le Cardinal. 

Dans le cadre de ses fonctions provisoires il ne pourra pas prendre de décisions qui engagent l’avenir du diocèse. Il sera appelé à gérer les affaires courantes à Lyon. 
Et concernant les grands rendez-vous du diocèse comme la messe Chrismale le 17 avril prochain elle sera probablement présidée par un évêque du Diocèse qui n'est pas encore choisi.