Retour sur les 30 ans de la rencontre d'Assise

mercredi 21 septembre 2016 à 7h17

Durée émission : 0 min

La 30 journée de prière pour la paix s'est refermée mardi soir à Assise, en Italie. La cérémonie de clôture a été marquée par les discours des dignitaires religieux dont le pape François.

Retour sur le 30ème anniversaire de la Rencontre interreligieuse pour la paix d’Assise, en Italie. La première Rencontre d'Assise s'est tenue le 28 octobre 1986, initiée par le pape saint Jean-Paul II. Puis Le pape Benoît XVI s’est rendu dans la cité du Poverello, Saint François, pour les 25 ans en 2011. Le pape François a donc emprunté les pas de ses prédécesseurs, mais il a imprimé aussi sa marque au cours d'un discours simple et grave.

Le Saint-Père a répété que "le nom de Dieu ne peut jamais justifier la violence" et souligné que "la paix est une responsabilité universelle". François a aussi fustigé "la grande maladie de notre époque, l'indifférence, qui rend inerte et insensible". Et de conclure : "aujourd'hui le monde a une ardente soif de paix".

Le pape a également invité chacun à s'engager, personnellement, spirituellement, dans le dialogue au service de la paix. L'aventure personnelle de conversion, c'est ce que retient d'abord de ce discours le théologien Michel Younès, spécialiste du dialogue interreligieux et professeur de théologie à l'Université catholique de Lyon.

"François pointe comme fil conducteur, la soif de la paix, mais dans le même temps, la paix qu'on reçoit en s'ouvrant a Dieu et aux frères", explique Michel Younès. "Il appelle à la culture de la rencontre et invite à dépasser l'indifférence", ajoute-t-il. Le pape essaie de faire comprendre qu'il ne faut "plus prier contre les autres, mais pour les autres", conclut le théologien. 
 

Les dernières émissions