S’engager pour la paix dans la société au Moyen-Orient

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'actu chrétienne

mardi 16 juillet à 7h15

Durée émission : 3 min

L'actu chrétienne

Pendant neuf jours, 400 jeunes syriens, irakiens, libanais ou égyptiens se retrouvent à Beyrouth pour les Journées Régionales de la Jeunesse. Un moment de partage pour ces jeunes d'Orient.

Du 27 juillet au 4 août, ils partageront des moments d'échanges autour de l'engagement chrétien en Orient. "Comment moi, jeune libanais, irakien, syrien ou égyptien, je m’engage pour la paix dans la société au Moyen-Orient" explique Paul Morinière. Avec son ami, Maximilien Neymon, il a été volontaire pour partir à la rencontre des jeunes chrétiens d'Orient en janvier dernier.

L'enjeu des journées, c'est de stopper l'hémorragie des chrétiens d'Orient, donner la possibilité aux jeunes de rester là où ils sont nés et ont grandi. 

Les deux jeunes garçons font partie de l’Oeuvre d’Orient, partenaire de l’événement. "Notre mission a été, avec les Jésuites, de préparer cet événement" souligne Paul Morinière. "Notre rôle, il est logistique, rencontrer des jeunes chrétiens et de leur proposer de participer aux rassemblements […] pour pouvoir échanger au sujet de l’engagement chrétien en Orient." poursuit-il. 

Au cours du mois passé à aller à la rencontre des chrétiens de cette région du monde, les deux jeunes garçons "ont été bouleversés" par ce qu'ils ont vu, dans des territoires ravagés par la guerre. "C’est là où nous petits français dans notre société occidentale on a vraiment pris des claques" raconte Paul Morinière. 

CRÉATION D'UN RÉSEAU DE JEUNES ENTREPRENEURS CHRÉTIENS D’ORIENT

Ils ont rencontré des chrétiens engagés. Des jeunes qui s’occupent de personnes handicapées en Irak "sur le principe de l’arche de Jean Vanier" multiconfessionnelle, ou encore du comité de reconstruction des zones détruites en Irak.

Mais aussi, des rapporteurs de projets qui font du financement de reconstruction en Syrie, à Alep et à Homs. 

C'est aussi "un des objectifs à moyen terme" explique Paul Morinière. Outre la dimension de l'échange, de formation et de témoignage, les journées veulent avant tout créer un cercle d'entraide. "Un réseau de fraternité de différents porteurs de projets qui se seront rassemblés pendant ces journées." conclut, le jeune homme. 
 
CRÉATION D'UN RÉSEAU DE JEUNES ENTREPRENEURS CHRÉTIENS D’ORIENT

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

du lundi au vendredi à 7h15

Tout l'été, la rédaction nationale de RCF vous tient informés de l'actualité de l'Église et des mouvements chrétiens.

Le présentateur

Pauline de Torsiac