Soeur Nathalie Becquart: "L'Eglise va mettre le focus sur les jeunes et les vocations"

lundi 9 janvier 2017 à 7h17

Durée émission : 0 min

Soeur Nathalie Becquart: "L'Eglise va mettre le focus sur les jeunes et les vocations"

Les jeunes et les vocations. Des thèmes chers au Pape François et qui seront au cœur du prochain synode.

C’est en octobre dernier que le pape François a annoncé la tenue à Rome en octobre 2018 d’un synode sur les jeunes et les vocations. Ce synode s’inscrit dans la continuité du synode sur la famille et de l’exhortation apostolique Amoris Laetitia. "L’Eglise va mettre le focus sur les jeunes et les vocations. Ce n’est pas très étonnant, étant donné que le synode sur la famille a abordé la question des jeunes, et notamment de leur éducation affective. On voit donc bien une continuité et c’est très intéressant de voir que le pape veut aider l’Eglise à regarder les jeunes pour les aider à discerner leur chemin" explique soeur Nathalie Becquart, directrice du service national pour l’évangélisation des jeunes et des vocations à la Conférence des Evêques de France.

La préparation de ce synode va bientôt débuter. Un document préparatoire devrait être envoyé courant février aux conférences épiscopales et aux synodes des églises catholiques orientales, incluant un questionnaire qui sera transmis ensuite aux diocèses. Comme pour le synode sur la famille, il s’agit de privilégier la consultation. "C’est le souhait dans la préparation du synode de faire une démarche consultative comme cela l’avait été pour le synode sur la famille. Les jeunes vont être sollicités pour apporter leur part" ajoute Nathalie Becquart.

Le pape François ne rate pas une occasion d’aborder le sujet des vocations. La semaine dernière, le Saint Père est sorti d’un de ses discours sur deux points de la pastorale des vocations : ouvrir la porte de l’Eglise aux vocations, et le fait de cheminer avec les jeunes. Une déclaration qui pourrait bien dessiner les contours du prochain synode. "On voit bien la ligne que tire le pape François. Le plus grand enjeu pour la pastorale des jeunes est de permettre aux jeunes de rencontrer le Christ" conclut la directrice du service national pour l’évangélisation des jeunes et des vocations à la Conférence des Evêques de France.

 

Les dernières émissions