Synode de l'Eglise protestante unie de France : "l'occasion d'une rencontre"

jeudi 25 mai 2017 à 7h17

Durée émission : 0 min

Coup d’envoi aujourd’hui à Lille du Synode national de l’Eglise protestante unie de France. Les détails sur cet événement majeur avec le Président de l'EPUdF, Laurent Schlumberger.

"Ce que l'on retient en général de la Réforme c'est l'affichage des thèses de Martin Luther". Pour Laurent Schlumberger, ce synode est l'occasion de présenter, d'afficher, les thèses actuelles de l'Eglise Protestante Unie  de France. Il s'agit de pouvoir dire de façon simple et claire "les convictions que nous trouvons dans l'Evangile et qui nous font vivre en tant que Chrétiens"

Une grande consultation a été organiséee sur ce thème dans l'Eglise protestante unie de France depuis plusieurs mois. Ont été sollicités les pasteurs, les fidèles, les paroisses et par la suite les synodes régionaux. La mission du synode national sera de concentrer dans un texte d'une trentaine de lignes les conclusions de la consultation pour que l'Eglise puisse partager ses convictions et "se mettre en route d'un bon pas", selon Laurent Schlumberger".

"Il n'y a pas un noyau ferme de croyants convaincus, et dehors, des gens qui seraient dans les ténèbres"

"Il ne suffit pas de répéter ce que nous avons reçu du passé". Pour le Président de l'EPUdF, il y a aujourd'hui un besoin d'individus qui exposent leur foi et montrent leurs convictions.  Il est important "d'habiter les mots" et de réactualiser la foi en utilisant "les mots d'aujourd'hui". Si les mots de la Bible restent un trésor, il faut aussi pouvoir partager collectivement et de façon actuelle son discours. 

Le texte de synthèse devra s'adresser à tous. Laurent Schlumberger explique qu'il n'y a pas de frontière entre les individus en quête de sens et ceux qui sont déjà dans l'Eglise. Tout l'enjeu du texte de synthèse est de se situer "sur le seuil" de l'église, dans la perspective d'une rencontre. 

Les dernières émissions