Tibhirine, 20 ans après

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'actualité chrétienne

lundi 22 mai 2017 à 7h17

Durée émission : 4 min

Il y a 21 ans : le massacre des moines français à Thibhirine en Algérie. L'occasion de revenir sur un colloque organisé sur le sujet en octobre dernier à l'université de Fribourg, en Suisse.

L'université de Fribourg avait organisé un colloque sur la spiritualité de ces moines trappistes. Des moines dont l'assassinat dans l'Atlas Algérien avait choqué le pays en 1996. Les interventions de poètes, historiens, théologiens ou encore évêques au cours de l'événement initié par quatre étudiants en théologie ont été compilées dans un livre, sorti en avril dernier. Un ouvrage titré Thibhirine, 20 ans après aux éditions Parole et Silence. 

Marie-Dominique Minassian, spécialiste de Tibhirine à l'Université de Fribourg a participé à l'organisation du colloque. Elle estime qu'il est important de s'attacher à la spiritualité de ces moines, et pas uniquement à "l'affaire Thibirine" et à l'identité des assassins. Selon elle, le film Des hommes et des dieux  a permis de poser une première question sur la raison de la présence de ces moines, et d'ouvrir le débat sur la solidarité entre les personnes de religion différente. 

Le livre qui compte trois parties compile également des témoignages de personnes ayant cotoyé les moines. Marie-Dominique Minassian pense qu'il faut retenir de la mission de ces moines un message d'ouverture, d'espoir, et d'acceptation de la différence, qui tranche avec un contexte de repli identitaire. Elle ajoute que leurs vies démontre "un travail profond de l'esprit" qui a son importance pour le peuple algérien, mais aussi l'Eglise en général. 

 

Les dernières émissions