"Tous utiles, tous acteurs": la réflexion des évêques sur l'emploi en France

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'actualité chrétienne

mardi 27 juin 2017 à 7h17

Durée émission : 4 min

La Conférence des Evêques de France vient de publier un document sur le sort des chômeurs.

Alors que Pôle Emploi vient de publier les premiers chiffres du chômage du quinquennat Macron et que le président de la République compte bien réduire le  chômage à 7 % d'ici 2022 via une réforme du Code du travail, les évêques de France font part de leur préoccupation sur le sort des personnes sans emploi. 

Placer l’homme au cœur d’une réflexion sur le travail et l’emploi. C’est l’objet du livre "tous utiles, tous acteurs", publié par les évêques de France. Mgr Jean-Luc Brunin, le président du conseil famille et société, explique au micro de Pauline de Torsiac le sens de cette démarche.

Et parce qu’il n’y a pas de fatalité, les évêques de France, s’inspirant de l’encyclique de Jean Paul II sur le travail, rappellent qu’il est important de distinguer emploi salarié et activité humaine, un début de réponse selon eux  au sentiment d’inutilité sociale ressenti par les personnes sans emploi.

Et c’est aussi parce ce que c’est une réalité à laquelle est confrontée sur le terrain, que l’Eglise plaide pour que les compétences des personnes sans emploi puissent être reconnues et utilisées au profit de ceux qui en ont besoin. "Tous utiles, tous acteurs", un document du Conseil Famille et Société qui ne s’adresse pas seulement aux chrétiens mais à tous les citoyens. L’évêque du Havre n’a d’ailleurs pas manqué d’en envoyer un exemplaire au Premier ministre Edouard Philipe, ancien député-maire du Havre.

Les dernières émissions