Une force internationale pour assurer la sécurité des chrétiens d'Irak

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'actualité chrétienne

vendredi 25 novembre 2016 à 7h17

Durée émission : 4 min

François Hollande a reçu jeudi Monseigneur Johanna Petros Mouche, archevêque syriaque-catholique de Mossoul et Qaraqosh.

L’occasion pour le chef de l’Etat de faire part de la mobilisation de la France pour la reprise militaire de Mossoul, la protection humanitaire des populations civiles et la préparation politique et matérielle du retour des populations déplacées.

Il a en particulier souligné la nécessité pour les chrétiens de pouvoir retrouver leur foyer en toute sécurité. La sécurité des chrétiens d’Irak, c’est justement ce qu’est venu défendre Mgr Mouche en France. Sur place, en effet, les chrétiens d’Irak ne pourront rentrer chez eux que si leur sécurité est garantie.

C’est en substance le message relayé par Monseigneur Petros Mouche actuellement en France pour une série de conférences. Pour l’archevêque syriaque catholique de Mossoul et Qaraqosh, une force internationale doit être déployée sur le terrain pour assurer la sécurité des chrétiens. Des conditions de sécurité nécessaires et un retour difficile pour ces chrétiens qui ont tout quitté au nom de leur foi.

L’archevêque de Mossoul et Qaraqosh qui avait été contraint de se réfugier au Kurdistan irakien après l'invasion de la plaine de Ninive par Daech a pu fin octobre se rendre dans les villages repris à l’État islamique. Mgr Mouche a pu célébrer la messe dans la cathédrale de l’Immaculée Conception de Qaraqosh, une cathédrale détruite et incendiée par les djihadistes. Une célébration qui fait renouer avec l'espoir.

Les dernières émissions