Welcome to paradise, un temps pour se ressourcer

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'actu chrétienne

jeudi 9 août à 7h15

Durée émission : 3 min

Welcome to paradise, un temps pour se ressourcer

© Numa Chassot

Chaque matin, durant le Festival Welcome to paradise à l'abbaye d'Hautecombe, du 5 au 12 août, les jeunes participants sont invités à vivre un temps de prière silencieuse guidée.

8h50 devant l’entrée principale de l’église abbatiale d’Hautecombe. Marthe 18 ans et Loïc 23 ans, s’apprêtent à entrer. "Je sentais que c'était important de venir une fois dans la semaine participer à cette heure spirituelle, témoigne Loïc. Je ne suis pas très pratiquant mais tous les 2-3 ans, pendant une semaine lors d'une session ou autre, j'essaie de pratiquer un peu plus". Pour Marthe, "c'est une bonne manière de commencer la journée : on confie toute la journée et ça met en forme, ça met dans le bain". 

La prière commence par un chant de louange. Le temps de prière proposé ensuite est ancré dans la spiritualité ignacienne, basée sur l’expérience spirituelle de Saint Ignace, fondateur des jésuites. La
communauté du Chemin Neuf s’inscrit dans cette spiritualité. Mathilde, une festivalière  explique: "je ne connais pas bien Saint Ignace, mais d'après ce que je sais, il s'agit de chercher Dieu en toute chose. Tout le monde ne peut pas faire le choix de rentrer dans les ordres, mais c'est hyper important de pouvoir être chrétien dans sa vie quotidienne en tout chose, de vivre sa foi, vivre avec Dieu". 

Après le chant, Cécile, une sœur de la communauté, introduit la prière en rappelant le thème de la journée : celui de la Miséricorde. Elle invite les jeunes à ne pas hésiter de changer de perspective: "le salut par Jésus, c'est d'être pardonné par Dieu qui nous sauve, mais ce n'est pas naturele pour nous, en tout cas ce n'est pas très à la mode d'avoir besoin d'un sauveur. Aujourd'hui dans le monde, on nous dit qu'il faut être fort, faire face, tenir bon, qu'on n'a pas besoin de dépendre des autres. Et Jésus nous propose un autre chemin : se mettre à genou, capituler et dire "j'ai besoin d'être sauvé".

Puis un frère le la communauté, Christophe, lit le texte du Fils prodigue (Lc 15, 11-32) avant de donner aux jeunes des pistes pour le temps de silence d’une demi-heure qui va suivre. Il adopte la méthode préconisée par Saint Ignace : se laisser accueillir par Dieu, puis visualiser la scène décrite dans le texte, demander une grâce en lien avec le texte et puis, parcourir le texte pas à pas : comprendre ce qui est dit, contempler les personnages, écouter les paroles. Chacun vit cela dans le silence.

Pour Marthe, ces moments sont précieux sur le long terme : est une semaine où je prie beaucoup, où je me ressource et ça m'aide ensuite à tenir toute l'année. Je crois qu'il faut choisir de croire, ça ne vient pas tout seul, et donc forcément il faut en permanence prier, s'informer, se former". 

 

Les dernières émissions

Le présentateur

Anne Kerléo

Journaliste de formation, Anne est passionnée de reportage, au coin de la rue ou à l'autre bout du monde. Rédactrice en chef "opérations spéciales" RCF, elle a pour mission de préparer et de coordonner la couverture d'événements grands ou petits et l'organisation d'émission hors des studios. Lyonnaise d'adoption, elle ne s'éloigne jamais longtemps de la Bretagne de ses origines.