Angela Merkel à la rencontre des réfugiés

C’est sous les huées de militants d’extrême droite qu’Angela Merkel est allée à la rencontre d’exilés mercredi matin. Elle s’est rendue dans un foyer de réfugiés dans la Saxe.

Le centre dans lequel s'est rendue la chancelière allemande a été, comme d’autres centres, cible d’actes xénophobes ces derniers jours. Angela Merkel a dénoncé des agressions abjectes face auxquelles il n’y aura "aucune tolérance". Ces manifestations de groupes néonazis ne sont pas inhabituelles en Allemagne même si elles restent marginales selon Jean-Yves Camus, auteur des Droites extrêmes en Europe.


Le gouvernement allemand qui a annoncé hier renoncer à renvoyer les réfugiés syriens vers leur pays d’entrée dans l’Union Européenne.