Angoulême: le Trésor de la cathédrale en partie volé

15 novembre 2017 Par Jean-Baptiste Le Roux

© YOHAN BONNET AFP

Le week-end dernier, plusieurs pièces du Trésor de la cathédrale d'Angoulême ont été volés. Un choc pour tous ceux qui s'étaient investis, afin de mettre en valeur ce patrimoine religieux.

Rouvrir le plus vite possible. Tout l'enjeu est là après le vol du week-end dernier, où plusieurs pièces du Trésor de la cathédrale d'Angoulême ont été dérobés. Ce Trésor de la cathédrale d'Angoulême représente une importante mise en valeur d'objets liturgiques datant du 19ème siècle pour la plupart d'entre eux.

Un projet inauguré en septembre 2016 et porté par la Direction régionale des Affaires Culturelles avec notamment la participation du diocèse et de l'artiste Jean-Michel Othoniel. Pour Christophe Bourel le Guilloux, conservateur régional des monuments historiques sur le site de Poitiers, ce vol a provoqué chez lui un véritable choc. Il témoigne au micro d'Erica Walter, de RCF Charente.

Plusieurs pièces ont ainsi été volées dans la salle nommée "le merveilleux", dont la couronne de Notre-Dame d'Obezine. Le Père Michel Manguy, recteur de la cathédrale d'Angoulême, reste surpris comme beaucoup par un tel acte. Au micro de RCF Charente, il revient sur l'aspect inimaginable d'un tel larçin. 
 
Pour l'instant, afin de laisser les enquêteurs mener à bien leurs investigations, les visites du Trésor de la cathédrale d'Angoulême sont suspendues. Mais pas question de laisser cette situation s'éterniser. Pour Christophe Bourel le Guilloux, il faut rouvrir, et le plus rapidement possible. Ces derniers mois, plus de 5 000 personnes, Charentais et touristes, ont déjà découvert le Trésor de la cathédrale.

► Le reportage d'Erica Walter, de RCF Charente:

00:00

00:00