Après l'attaque de Rouen, l'appel à l'unité des responsables des cultes

27 juillet 2016 Par

François Hollande a reçu ce mercredi matin (27 juillet) à l'Elysée les responsables des cultes, au lendemain de l'attaque de Rouen.

Sur le perron de l'Elysée, une image et des mots pour appeler à l'unité. Représentants catholique, bouddhiste, juif, protestant, orthodoxe et musulman: tous ensemble pour exprimer leur compassion et poursuivre le dialogue interreligieux en France, au lendemain de la mort du père Jacques Hamel. Il a été tué hier (mardi 26 juillet) dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray.
 

Un mot d'ordre: l'unité

Au sortir de cette réunion, un seul objectif: le rassemblement "contre ceux qui souhaiteraient nous diviser", selon les mots de François Hollande.

Comme le souligne François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France, l'unité et la résistance sont les conditions de la victoire contre Daesh. "Il s'agira pour les temps qui viennent de nous tenir ensemble dans cette espérance imprenable" a-t-il tenu à rappeler. 

L'achevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois, a quant à lui adressé un message de paix. Il a rappelé à tous la nécessité de rester solidaires face aux tentatives de division: "Daesh veut dresser contre les autres les enfants d'une même famille". Pour lutter contre les dangers d'une telle situation, il invite les français à miser sur l'harmonie entre les religions, qui constitue, selon lui, "une ressource importante pour la cohésion de notre société".

Dénonçant des faits sacrilèges et blasphématoires, Dalil Boubakeur, président du conseil français du culte musulman, a ouvert des pistes de réforme et d'action pour les musulmans de France. "C'est l'heure pour les musulmans de prendre conscience de ce qui ne va pas dans cette vision mondiale de l'islam". "Ils doivent être à l'initiative d'une formation de nos religieux beaucoup plus attentive" a-t-il ajouté, appelant à une réforme importante des institutions musulmanes. 

C'est donc un Dieu de vie, pour reprendre les mots de Mgr Ving-Trois, que les représentants des cultes ont aujourd'hui souhaité mettre en avant, afin d'afficher leur unité au-delà des croyances. 

Sur le même thème :