Argenteuil: un homme interpellé pour un projet d’attentat en France

25 mars 2016 Par

Un homme impliqué « à haut niveau » dans un réseau de terroristes, condamné par contumace en Belgique, a été arrêté jeudi à Argenteuil. Il projetait un attentat en France.

L’étau se resserre sur le réseau terroriste impliqué dans les attentats du 13 novembre à Paris, et récemment à Bruxelles. Jeudi matin, les forces de police ont investi un immeuble d’habitation d’Argenteuil, en banlieue parisienne, faisant évacuer les occupants, et arrêtant un homme jugé "extrêmement dangereux", impliqué "à haut niveau" dans un réseau terroriste, et qui travaillait vraisemblablement sur un projet d’attentat "avancé" en France.

Selon les premières informations, cet homme faisait l’objet d’une fiche de recherche, diffusée à tous les services de police, et avait même été condamné à 10 ans de prison en 2015, en Belgique, par contumace avec Abdelhamid Abaaoud, un terroriste impliqué dans les attentats de novembre à Paris, qui avaient fait 130 morts. La Belgique lui avait reproché à l’époque de faire partie d’une filière d’acheminement de djihadistes en Syrie.

Son interpellation s’est déroulée très tôt jeudi 25 mars, effectuée par la DGSI et les policiers du RAID, sur commission rogatoire d’un juge d’instruction du pôle antiterroriste de Paris. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a salué la réussite de cette opération, "qui a mobilisé d’importants moyens de surveillance physique et technique, ainsi qu’une coopération étroite et constante entre services européens".

L’attentat que préparait l’homme interpellé représenterait le douzième déjoué en quinze mois. Depuis 2016, pas moins de 75 individus en lien avec des activités terroristes ont été interpellés dans toute la France.