Assomption: l'appel de Mgr Barbarin à la fraternité

16 août 2016 Par

Plus de 20 000 pèlerins ont assisté ce lundi 15 août à la messe de l'Assomption à Lourdes. Elle était présidée par le cardinal Barbarin.

Une main tendue vers toutes les religions. C'est pour "une France meurtrie par tant de souffrances" que Mgr Philippe Barbarin a appelé ce lundi (15 août) les fidèles à prier. Le cardinal présidait la messe de l’Assomption de la Vierge Marie au sanctuaire de Lourdes. 22 000 pèlerins avaient fait le déplacement.

Dans son homélie, l'archevêque de Lyon a souligné le symbole fort de Marie dans chacune des religions. Il a exprimé sa volonté de s'adresser à "tous les croyants", rappelant que "Marie, la mère de Jésus, était juive" et que "régulièrement", des musulmans vivant sur le territoire de son diocèse "venaient présenter leur nouvel enfant à la communauté chrétienne de Fourvière". Une manière de redire l'importance de la "fraternité" entre tous, et particulièrement entre les religions. 

Le cardinal Barbarin a donc fait de son homélie une exhortation à s'aimer les uns les autres. L'amour de Dieu, qui est "aussi à l'intérieur de nous, entre nous, dans nos sociétés et entre les peuples", malgré les injustices, nos petitesses, nos faiblesses et nos égarements. 

"La miséricorde sera victorieuse, c'est la seule chose que nous avons à dire dans notre foi". C'est sur ces mots qu'il a conclu son discours.