Autisme: 127 associations dénoncent "les dysfonctionnements" de l’aide sociale à l’enfance

Y aurait-il des placements abusifs en France ? 127 associations parlent d’un système qui "brise" les enfants et publient ensemble une lettre ouverte, en ligne sur internet depuis jeudi.

Dans cette lettre, elles alertent sur la situation d’une maman en Isère. Elle s'est vue forcée de remettre ses enfants lundi matin à l’aide sociale à l’enfance. Agés de 9 ans, 6 ans et 4 ans et demi, ils sont atteints de Troubles Envahissants du Développement, une forme d'autisme, et vont être séparés. Le juge accuse leur mère de provoquer les troubles de ses enfants, malgré plusieurs diagnostics médicaux. Un moyen pour elle de toucher l'allocation handicap. 
L’association autisme France se révolte : pour sa présidente Danièle Langlois, ce serait l’affaire de trop, loin d’être un cas isolé. 


Il y aurait en France 50% de placements abusifs d’après plusieurs rapports d’associations. Un problème qui persiste depuis 15 ans. Et d’après l’association Autisme France, les familles d’autistes seraient les plus touchées par les erreurs de jugement de l’aide sociale à l’enfance.