Bientôt un synode sur les femmes?

25 octobre 2018 Par

Le synode des jeunes aura fait émerger la question de la place des femmes. Un sujet qui pourrait être celui du prochain synode, après l’Amazonie.

Le synode des jeunes s’achève, et l’on commence déjà à évoquer les thèmes des prochains rassemblements synodaux. La prochaine fois que le pape François convoquera un synode, on le sait, ce sera pour traiter la question de l’Amazonie. Ce synode se tiendra en octobre 2019, sur le thème suivant : "Nouveaux chemins pour l’Eglise et pour l’écologie intégrale". Et après ?

Parmi les nombreux fruits du synode des jeunes, on aura retenu un sujet en particulier : l’émergence du questionnement autour de la place des femmes dans l’Eglise. Sous-représentées lors de ce synode, que ce soit parmi les jeunes auditeurs, ou les moins jeunes comme les membres de congrégations religieuses (qui sont à 80% féminines), les femmes pourraient bien avoir leur propre synode.

Le sujet est en tout cas sur toutes les lèvres, comme l’explique Sœur Nathalie Becquart, ancienne directrice du Service National pour l’Evangélisation des Jeunes et les Vocations au sein de la Conférence des Evêques de France, et présente à Rome à l’occasion de ce synode sur les jeunes. Elle répond aux questions de Pauline de Torsiac.
 

Soeur Nathalie Becquart:

00:00

00:00


 

"Dans le monde d’aujourd’hui tel qu’il est, avec les générations actuelles de jeunes, il y a une urgence à travailler pour que les femmes aient davantage de place dans la société, mais aussi dans l’Eglise. Ce qui s’est passé au synode m’a renforcé dans l’idée que peut-être un prochain synode pourrait être sur cette question des femmes. Beaucoup voient l’urgence, et l’enjeu d’avancer" explique-t-elle notamment.

Interrogé par Pauline de Torsiac, envoyée spéciale de RCF à Rome, Mgr Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon, participant au synode des jeunes, et responsable de la rédaction de la lettre qui sera adressée à la jeunesse dimanche, a également confirmé que le sujet avait pris une ampleur particulière au cours de ce rassemblement, et que l’hypothèse d’un synode sur les femmes était réelle.

Pour rappel, à la fin d’un rassemblement synodal, les pères synodaux peuvent exprimer trois vœux concernant le thème des prochains synodes. Au vue des discussions qui se sont déroulées durant ces trois semaines à Rome, il se pourrait bien que la question des femmes figure en bonne position dans les souhaits des évêques !