Brésil: l'ex-président Lula de nouveau face à la justice

3 août 2017 Par

Après sa condamnation à 10 ans de prison, l’ancien président brésilien, Luiz Inácio Lula da Silva, est de nouveau poursuivi dans une affaire de corruption et de blanchiment d’argent.

Une affaire de corruption avec deux sociétés du bâtiment

L’ex-président brésilien, Lula, se retrouve une fois encore devant la justice. C’est la sixième inculpation pour Luiz Inácio Lula da Silva. Il est de nouveau soupçonné d’avoir bénéficié d’avantages en nature de la part d’entreprises du bâtiment, mais cette fois pour la rénovation d’une ferme.

Lula aurait intercédé en faveur des sociétés OAS et Odebrecht pour qu’elles obtiennent des contrats avec la compagnie pétrolière d’Etat Petrobras. Il aurait ensuite bénéficié de largesses pour rénover une ferme à Atibaia dans l’Etat de Sao Paulo. Des largesses qui équivalent à la somme de 275 000 euros.

 

Toujours en liberté, Lula pense à sa réélection

La défense de Lula rétorque que l’affaire n’est pas à son nom, mais selon le juge anticorruption, Sergio Moro, des éléments prouvent que Lula en est bien le propriétaire. Ou du moins que Lula s’est toujours comporté comme tel. Outre l’ancien président, douze autres personnes ont été inculpées pour cette affaire.

Parmi elles, Marcelo Odebrecht, ex-président de la société éponyme. En prison depuis 2015, il purge une peine de près de 20 ans derrière les barreaux. Lula a évoqué un complot pour l’empêcher de se présenter aux présidentielles de 2018. Le 13 septembre prochain, il aura rendez-vous avec le juge Moro pour une autre affaire. Ce qui ne l’empêchera pas d’entamer une tournée électorale dès le 17 août, dans le Nord-Est du Brésil. Une région défavorisée, véritable bastion de la gauche dans le pays