Burundi : l'opposition se soulève face à la candidature du président Nkurunziza aux élections

28 avril 2015 Par

Pierre Nkurunziza brigue un troisième mandat. Dimanche, deux personnes ont perdu la vie lors d’affrontements entre manifestants et forces de l’ordre dans la capitale Bujumbura.

Le Burundi est en proie aux tensions.  Depuis dimanche, des manifestations s’organisent contre la candidature de l’actuel président, Pierre Nkurunziza aux élections présidentielles de juin prochain. 
Lundi, les grandes radios privées ont vu leurs programmes interrompus en province, sur demande du gouvernement. Un gouvernement qui a aussi interdit les manifestations pour contrer les appels des partis d’opposition. La situation est explosive mais ne surprend pas Christian Thibon, professeur à Pau et spécialiste de l’Afrique des grands lacs.

00:00

00:00


Selon les partis d’opposition, un troisième mandat de Pierre Nkurunziza serait inconstitutionnel. A l’étranger aussi, la possibilité dérange. Les Etats-Unis ont déploré la candidature de l’actuel président. Une décision qui menace, selon eux, les accords d’Arusha, accords qui avaient mis fin à la guerre civile débutée en 1993.