Californie: les incendies ont ravagé plus de 10 000 hectares

18 août 2016 Par

L’Etat de la côte Ouest américaine est la proie de violents incendies, que les forces de secours peinent véritablement à maîtriser.

Depuis mardi, les collines californiennes, situées à l’est de Los Angeles, sont le théâtre d'un gigantesque incendie. L’origine du feu est encore inconnue, mais l’incendie, qui ne cesse de prendre de l’ampleur, a ravagé quelques 10 000 hectares de végétation. A l’heure actuelle, 83 000 personnes ont déjà été évacuées. En tout ce sont 34 500 maisons qui sont menacées par les flammes, que les pompiers peinent à contenir.

Depuis mardi, en effet, seulement 4 % du brasier ont été maîtrisés par les forces de secours. Plus de 1 300 pompiers sont mobilisés sur ce sinistre qui apparaît déjà comme l’un des plus violents qu’ait connu la Californie. Ces hommes sont appuyés par 152 véhicules, dix avions bombardiers d’eau ainsi que huit hélicoptères. Jerry Brown, le gouverneur de l’Etat américain, a déclaré l’état d’urgence.

L’impressionnante et rapide progression du feu a sans nul doute été favorisée par les cinq dernières années de sécheresse record qu’a vécues la Californie. Un phénomène météo qui a asséché les forêts californiennes, au point d’en faire aujourd’hui un combustible très dense, et très sec, qui favorise la propagation des flammes. Enfin, les conditions météo actuelles ne favorisent également pas la lutte des pompiers. Dans le sud de l’Etat, les températures dépassent 40 degrés. Sans compter les vents violents qui représentent le dernier ingrédient d’un cocktail explosif…