Catalogne: les indépendantistes grands vainqueurs des élections régionales

"Adieu l’Espagne, sans rancune". C’est la phrase du jour signée Antonio Baños, le chef du parti indépendantiste de gauche de Catalogne.

Sa formation et surtout celle de la liste unitaire "Ensemble pour le oui" sont arrivées largement en tête des élections locales qui se tenaient hier. Les deux formations obtiennent près de 48% des voix, soit 72 sièges sur 135 au parlement régional. Une majorité absolue qui donnerait au futur gouvernement la légitimité pour organiser un référendum sur l’indépendance de la Catalogne d’ici 2017. Une victoire historique pour les partisans d’une sécession avec Madrid.
Mais pour Benoit Pellistrandi, historien, spécialiste de l’Espagne contemporaine, ça ne signifie pas forcément que l’indépendance est pour tout de suite. 


L’Espagne attend un "second tour" qui pourrait encore bouleverser les cartes, puisque des élections, générales cette fois, sont prévues en décembre prochain.