CHARIS, un service créé il y a un an par le pape François

Présentée par

S'abonner à l'émission

Carte blanche de François Prouteau, président de Fondacio

lundi 11 mai à 18h25

Durée émission : 3 min

Carte blanche de François Prouteau, président de Fondacio

Il y a un an, était créé, à l’initiative du pape François, CHARIS, le service international du renouveau charismatique catholique.

CHARIS marque, selon le pape François, une nouvelle étape pour toute la famille charismatique placée sous le signe de la communion en son sein et de la manifestation de la présence puissante de l’Esprit Saint pour le bien de toute l’Église. Dans l’Église, la Présence de l’Esprit-Saint met tout le monde à égalité, « parce que chacun et tous sont nés du même Esprit ; grands et petits, riches en années et nouveau-nés, engagés au niveau universel ou plutôt local, forment le tout, qui est supérieur à la partie. » (Pape François, 8 juin 2019).
S’inspirant de l’intuition du Cardinal Léon Joseph Suenens, le Pape François a défini le Renouveau Charismatique comme un « courant de grâce », « appelé à réchauffer toute l’Église pour que tous les baptisés soient renouvelés dans l’Esprit Saint » (Cardinal Farrell). Ce courant de grâce promeut la vie spirituelle et l’annonce de l’Évangile, la dimension œcuménique, le service aux pauvres et l’action sociale, avec au cœur le baptême dans l’Esprit-Saint et la louange à Dieu ;
 « Si le Saint Père a demandé à plusieurs reprises aux membres du Renouveau – et spécialement à CHARIS – de diffuser le baptême dans l’Esprit Saint dans toute l’Église, c’est justement parce qu’il a la conviction que le baptême dans l’Esprit Saint est une grâce que tout baptisé peut vivre et devrait vivre. C’est une expérience de Pentecôte personnelle, une irruption de l’Esprit Saint dans la vie du baptisé qui s’accompagne d’une expérience de conversion et d’une rencontre de Jésus vivant. Tout cela devrait faire partie de la vie normale de tout baptisé, appelé à la sainteté » soulignait en janvier dernier, le Cardinal Farrell, dans son discours aux évêques brésiliens, à Recife.
Louer, c’est le mouvement du cœur tourné vers Dieu, mais cela ne va pas de soi dans les moments difficiles. Dans son message pour Pentecôte 2020, l’assistant ecclésiastique de CHARIS, le père Raneiro Cantalamessa souligne que nous ne « louons pas Dieu pour le mal qui met l’humanité entière à genoux ; nous le louons parce que nous sommes sûrs qu’il saura tirer du bien même de ce mal, pour nous et pour le monde. » Nous voyons Dieu en Jésus sur la Croix. Le Père Raneiro essaye aussi d’identifier déjà les biens reçus dans cette situation : déjouer l’illusion qu’on se sauve par soi-même, le sentiment de solidarité entre les humains, le réveil du sentiment religieux et du besoin de prière. « L’attention extraordinaire aux gestes et aux paroles du pape François, y compris en dehors du monde catholique, en est un signe ». Le pape a dit le Vendredi saint : « nous voulons répondre à la pandémie du virus par l’universalité de la prière, de la compassion, de la tendresse ».

NB/ 

Vous pouvez participer à la Vigile de la Pentecôte, le samedi 30 mai à 22h00 (heure de Rome – UTC+1) animée par CHARIS on line 

Dès maintenant, inscrivez-vous sur le canal Youtube de CHARIS qui transmettra l’événement :  https://www.youtube.com/channel/UCCMdhi9sRVPgjhHfV9H98GA

Vous serez tenus au courant sur le site de CHARIS des moyens concrets qui seront utilisés: http://www.charis.international/

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis le président de Fondacio nous partage son expérience et son regard sur l'actualité et sur le monde.

Le présentateur

François Prouteau

François Prouteau est le président du mouvement Fondacio