Chrétiens persécutés: pour Mgr Anba Thomas, "ils doivent pardonner et ne pas avoir peur"

Des propos qui font écho à ceux du pape François depuis la Bolivie qui n'a pas hésité à qualifier de "génocide" les persécutions que subissent les chrétiens d'Orient.

Cette prise de position du Pape n’a certainement pas laissé indifférents les 350 jeunes se formant ou vivant leur vocation de religieux réunis jusqu’à dimanche à Taizé.
Pour nourrir leur réflexion, les témoignages de responsables de communautés catholiques, orthodoxes et protestants du monde entier sont venus leur rendre visite. Parmi eux, Mgr Anba Thomas évêque copte orthodoxe d'Egypte. Béatrice Soltner lui a demandé ce qui faisait tenir les millions de chrétiens qui, en Irak, Syrie, Egypte ou Nigéria souffrent de l’islamisme


Traduction réalisée par frère Emile de la Communauté de Taizé.