Collecte de données personnelles d’utilisateurs: Facebook en crise

21 mars 2018 Par

© Pixabay

Un cabinet d’analyse stratégique, Cambridge Analytica, aurait collecté les données personnelles de plus de 50 millions d’utilisateurs de Facebook.

Tout commence par la publication sur les réseaux d’un contenu interactif, un test de personnalité nommé « This is your digital life ». Celui-ci collecte les données des 270 000 personnes l’ayant téléchargé, mais aussi celles de leurs contacts. Au total, ce sont les informations de plusieurs millions de personnes qui sont récupérées.

Ces données ont ensuite été communiquées à la société Cambridge Analytica, un cabinet d’analyse stratégique impliqué dans la campagne de Donald Trump et dans celle du Brexit. Cambridge Analytica aurait fait usage de l’analyse de ces données afin d’orienter l’opinion des utilisateurs de Facebook, via des campagnes de publicité, des évènements, de la communication ciblée.

Facebook sommé de s’expliquer

La société Facebook a déclaré « avoir été trompée » et être consciente de l’importance de la protection des données privées. Une commission parlementaire britannique et le Parlement européen ont invité le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, à s’exprimer.

Lundi, le titre de Facebook perdait 6,8% en Bourse. Les investisseurs sont inquiets. Des enquêtes ont déjà été ouvertes par des autorités de régulation et de protection de données.  

Damien Bancal est journaliste français, spécialisé de la délinquance informatique. Pour lui, Facebook est très difficile à freiner en raison de son organisation « tentaculaire » :

00:00

00:00