Coup d'arrêt pour le Center Parcs de Roybon

Le tribunal administratif de Grenoble a annulé ce jeudi matin (jin 2015) un arrêté préfectoral permettant la construction d’un Center Parcs à Roybon en Isère.

Le tribunal administratif de Grenoble a estimé que cet arrêté permettant la destruction de zones humides était illégal. Le chantier est occupé depuis des mois par des opposants au projet.
A Grenoble, la correspondance de Clémentine Méténier, RCF Isère. 


La saga judiciaire est loin d’être terminée. Prochaine étape : le tribunal de Lyon, et si nécessaire, un retour au Conseil d’Etat qui avait déjà pris parti pour le groupe Pierre et Vacances le 18 juin dernier.