Courriers électroniques: Hillary Clinton ne sera pas poursuivie

8 novembre 2016 Par

La candidate démocrate à l’élection présidentielle américaine vient de se retirer une solide épine du pied.

Hillary Clinton ne sera finalement pas poursuivie dans le cadre de l’affaire des courriers électroniques. Une décision qui vient de tomber, quelques heures seulement avant le résultat de l’élection présidentielle américaine, qui arrive à son terme. Le directeur du FBI, James Comey, a déclaré dimanche qu’il n’y avait pas matière à poursuivre la candidate.

Cette dernière était accusée d’avoir utilisé un serveur mail privé en vue de stocker ses courriers électroniques. Des révélations qui faisaient suite aux précédentes, dévoilant le fait qu’Hillary Clinton avait utilisé sa messagerie personnelle dans le cadre de ses fonctions au Département d’Etat, une pratique risquée compte tenu de la teneur des informations confidentielles dont elle disposait.

A seulement 36 heures de l’élection, cette annonce a évidemment rendu furieux Donald Trump, l’adversaire d’Hillary Clinton. Le scrutin sera néanmoins très serré. La candidate démocrate dispose de 46,6 % des voix dans les intentions de vote. Quant à l’homme d’affaires américain, il a récemment bien rattrapé son retard, avec 44,8 % des voix.

L’annonce du FBI prive également Donald Trump d’un sujet déjà bien exploité dans ses discours. A l’inverse, depuis sa mise en cause, Hillary Clinton n’a pas prononcé un seul mot sur ces affaires… Le week end dernier, les deux candidats ont enchaîné les meetings dans une dernière ligne droite, avant l’heure H, mardi soir.