Covid-19 : comprendre pourquoi l'épidémie s'envole en France

Présentée par UA-143756

S'abonner à l'émission

Je pense donc j'agis

vendredi 23 octobre à 9h03

Durée émission : 55 min

Covid-19 : comprendre pourquoi l'épidémie s'envole en France

© leo2014 de Pixabay

Plus de 46 millions de Français sont désormais concernés par le couvre-feu. Où en est l’épidémie du coronavirus, quels sont les gestes essentiels pour lutter contre sa progression?

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Des gestes barrières importants

Jean-Yves Le Goff, médecin pionnier mondial de la chirurgie laparoscopique digestive et de la chirurgie de l’obésité, rappelle l’importance des gestes barrières dans cette lutte : "il faut porter le masque en lieux clos et à l’extérieur, y compris pour les enfants à partir de 6 ans, le port du masque étant la meilleure mesure barrière, des études anglaises et américaines montrent qu’avec le masque vous diminuez la charge virale et les gens tombent beaucoup moins malades". Il explique également que la distanciation sociale est primordiale, et préconise deux mètres au lieu d’un et 7 à 8 mètres si la personne chante ou crie, car les risques de contamination sont alors beaucoup plus élevés. L’aération et la ventilation des espaces, ainsi que la limitation des fréquentations, sont également nécessaires.  
 

Une gestion de crise mal organisée 

Selon Jean-Yves Le Goff, l’épidémie pourrait durer encore 1 ou 2 ans et les gouvernements devraient organiser sa gestion de manière chirurgicale, "il faut aller tester les gens, et chercher dans les lieux à risque" puis placer les cas contacts en isolement pendant 10 jours. L’anticipation et la prévention sont les meilleures armes dont nous disposons pour combattre l’avancée de l’épidémie. Le docteur déplore une "mauvaise gestion de crise" par l’état français contrairement à d’autres pays comme l’Allemagne : "il n’y a pas assez de lits en réanimation, nous devons suivre le schéma qu’ont établi les pays qui réussissent à vivre avec l’épidémie et pratiquer à grande échelle des tests PCR ou antigéniques". Jean-Yves Le Goff pense également que le confinement n’est pas la meilleure solution.  
 

"Tout le monde peut être touché"

Avec 250 contaminés pour 100 000 personnes, la France présente un tribut important concernant cette épidémie qui touche toutes les tranches d’âges. Contrairement aux croyances populaires, beaucoup de jeunes présentent des séquelles de la maladie, comme des insuffisances rénales ou cardiaques, des troubles sensitifs ou moteurs, "dire que les séquelles ne s’appliquent qu’aux personnes âgées est une catastrophe" déplore Jean-Yves Le Goff, "on peut être asymptomatiques et avoir des séquelles". D’ici 15 jours à trois semaines, la situation pourrait s’aggraver. 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h03

Cette émission interactive de deux heures est une double invitation à la réflexion ET à l’action. Une heure pour réfléchir, creuser une question et prendre du recul sur l’actualité avec des invités interviewés par les rédacteurs en chef RCF. Une heure pour agir, avec les témoignages d’acteurs de terrain et les auditeurs, pour se mettre en mouvement et s’engager ensemble dans la construction du monde de demain. Intervenez en direct à l'antenne au 04.72.38.20.23 ou écrivez-nous à : direct@rcf.fr

Le présentateur

Melchior Gormand

C'est à l'adolescence que Melchior Gormand se découvre une passion pour la radio. Pour cette saison 2020-2021, il vous accompagne chaque matin entre 9h et 11h dans l'émission interactive "Je pense donc j'agis".