Crise porcine: nouvelle journée sans cotation au marché du porc breton

Les industriels Cooperl et Bigard ont de nouveau boycotté le marché, empêchant la vente d'environ 50.000 porcs. Un blocage qui inquiète les éleveurs.

"Il faut trouver une solution collective". Le ministre de l’Agriculture Stéphane le Foll en appelle à la responsabilité de tous les acteurs. Il s’est exprimé ce jeudi après-midi après la nouvelle absence de cotation ce matin au Marché du Porc Breton, à Plérin.
Les industriels Cooperl et Bigard ont de nouveau boycotté le marché, empêchant la vente d'environ 50.000 porcs. Un blocage qui inquiète les éleveurs.
Paul Auffray, président de la Fédération nationale porcine, était sur place ce matin. Et pour lui, il est urgent de trouver une solution pour que la vente puisse avoir lieu.