Cyber-terrorisme : l'armée française s'inquiète de la protection de l'anonymat de ses militaires

Après les menaces, la protection de l'anonymat des militaires apparaît comme essentielle. L'attaque contre TV5 Monde les visait, eux, en particulier.

Les cyberterroristes qui ont pris pour cible TV5Monde dans la nuit de mercredi à jeudi ont directement menacé les proches des militaires engagés contre le groupe Etat islamique en Irak. Sur la page Facebook de la chaîne publique francophone, les pirates ont publié des données sur l'entourage des soldats français, ou tout du moins présentées comme telles. Le ministère de la Défense n'a pas encore pu confirmer si ces informations étaient exactes.
Le même type de révélations a touché l'armée américaine il y a deux semaines. Une centaine de noms de soldats américains avaient été rendus publics outre-Atlantique par un groupe de hackers se réclamant de Daech.
La protection de l'anonymat des militaires est particulièrement mise à mal par les réseaux sociaux qui les rend beaucoup plus vulnérables. C'est ce que nous dit le Colonel Jérôme Pellistrandi, responsable de la revue de Défense Nationale. 

00:00

00:00