Dans l’Aube, des paroisses n’ont pas attendu l’appel du Pape pour accueillir des migrants

Le père Laurent Thibord est curé de deux paroisses à Troyes. Il assure un logement à des réfugiés depuis plusieurs années.

Les migrants restent deux semaines, deux mois, parfois plus, le temps de régulariser leur situation. Actuellement, neuf personnes ont un toit grâce à lui. Reportage de Thomas Pasquier RCF Aube/Haute-Marne.