Dans un rapport, Amnesty dénonce la montée de la xénophobie

22 février 2017 Par

L’ONG a publié son rapport annuel. Un document qui dénonce l’échec de la communauté international sur la gestion des crises liées aux conflits.

Amnesty International a rendu public mercredi 22 février son rapport annuel. Un document qui met en évidence l'échec répété de la communauté internationale à répondre aux crises liées aux conflits et à protéger les populations civiles.

Un rapport qui révèle également la montée des discours et politiques xénophobes et extrémistes. Pour la première fois, Amnesty International a choisi Paris, capitale de la patrie des Droits de l'Homme, pour dévoiler son rapport.

Une démarche porteuse de sens puisque la France vit une campagne électorale où le débat autour des questions sécuritaires, migratoires et d'accueil de l'autre est assez vif. Camille Blanc est la présidente d'Amnesty International France, elle répond aux questions de Christian Vadon.

Le rapport dénonce enfin la montée des discours xénophobes et extrémistes. Comment expiquer cette tendance quasi universelle ? Camille Blanc, présidente d'Amnesty Interational France, livre des éléments de compréhension.