De nouvelles lignes de trains en Lorraine

Présentée par

S'abonner à l'émission

3 questions à...

vendredi 9 avril à 7h40

Durée émission : 3 min

3 questions à...

"C'est une volonté globale de maintenir les petites lignes (...) toutes les mobilités doivent être revisitées" Michel Heinrich, président du sillon lorrain


Redynamiser le secteur ferroviaire en dix ans. Voilà l’un des objectifs que se donne la région Grand Est et le sillon Lorrain avec la création d’un Grenelle des Mobilités. Il contient une charte de neuf engagements, dont le maintien de petites lignes de trains, la réouverture de certaines, et l’apparition d’un réseau express métropolitain pour les travailleurs transfrontaliers. Tout cela devrait se faire de 2023 à 2033, voire plus tôt pour certaines mesures. La ligne Epinal-Saint Dié des Vosges devrait par exemple être rouverte à la fin de l'année 2021, à un coût de 21 millions d'euros. Le maintien des petites lignes devrait coûter un peu plus de 78 millions d'euros, quant à lui.

"C'est une volonté de developper les transports écologiques sur le territoire, et de pouvoir désengorger les routes de Lorraine". Pour cela, le Réseau Express Métropolitain va être créé, il devrait passer par Nancy, Metz et Thionville pour finir sa course au Luxembourg.

Les détails avec Michel Heinrich, président du Sillon Lorrain et de la communauté d’agglomération d’Epinal.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours de la semaine à 7h40

Gros plan chaque jour sur un sujet chaud de l'actualité locale avec la réaction en 3 questions d'un invité. 

Le présentateur

Sébastien Souici

Journaliste RCF Jerico Moselle depuis mars 2006 Ex RPL, Radio Fajet, Direct FM La Semaine Université de Lorraine/Metz Infocom' Lycée de la Communication Collège St Vincent de Paul Cuvry Collège ND de Peltre