Des élèves lyonnais emportés dans une avalanche en Isère

14 janvier 2016 Par

© Illustration

L'avalanche sur une piste des Deux-Alpes a tué deux élèves et un skieur ukrainien, l'enseignant accompagnateur est blessé. D'importants moyens de recherche des autres victimes sont mobilisés

Mercredi en milieu d'après-midi une avalanche sur la commune de Venosc (station des Deux Alpes) a emporté un groupe d'élèves du collège-lycée Saint-Exupéry à Lyon. La Préfecture de l'Isère indiquait mercredi soir que 3 skieurs (deux élèves et un skieur ukrainien) sont morts, l'enseignant accompagnant le groupe a été transporté au CHU de Grenoble.
 

Recherches par hélicoptère et caméra thermique

D'importants moyens de recherche ont été déployés pour retrouver les skieurs: le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) du Versoud, 30 secouristes de la station, la compagnie de gendarmerie de La Mûre, trois chiens, ainsi que trois hélicoptères, dont l’un équipé d’une caméra thermique. En fin d'après-midi le rectorat a ouvert un numéro de téléphone (04 72 80 60 60). Le Centre opérationnel départemental a été activé à la préfecture ainsi que la cellule d'urgence médico-psychologique.
 

Des skieurs sur une piste fermée depuis le début de saison

D'après la préfecture de l'Isère, le groupe skiait sur une piste fermée. Une enquete a été ouverte confiée par le parquet de Grenoble aux gendarmes de la brigade de recherches de La Mure.

Les élèves était orginaires de Lyon, scolarisés au collège-lycée Saint-Exupéry (Lyon 4e). Mercredi soir un numéro d'urgence a été ouvert par le rectorat de Lyon. Dans la soirée la rectrice d'académie, Françoise Moulin-Civil, et la ministre de l'éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, devaient se rendre au collège-lycée pour accueillir les familles et les élèves de retour de la station de ski.

 

Risque d'avalanches élevé

Après les premières importantes chutes de neige de la saison, début janvier, les autorités avaient mis en garde contre le risque élevé d’avalanches dans les Alpes françaises.

Le risque d'avalanche est de 3/5 dans cette zone de l'Oisans en Isère. Selon Fréderic Jarry, chargé de mission à l'association nationale pour l'étude de la neige et des avalanches, les conditions météo étaient propices aux avalanches. Des mesures de précautions doivent impérativement être prises en cas de ski hors piste. Il répond à Marie Leynaud, RCF Lyon.

Début janvier, quatre personnes avaient déjà perdu la vie dans les Alpes françaises dans des avalanches: deux alpinistes lituaniens tués le 3 janvier en Haute-Savoie, au-dessus d’Argentière, puis un skieur espagnol et un skieur tchèque le 5 janvier en Savoie.

cynnzc2wcaabnj6.jpg_large.jpeg