Deux attentats en moins de 24 heures à Bangkok

Nouvelle attaque mardi matin à Bangkok. Un petit engin explosif a été lancé sur des passants près d'une station de métro aérien. Une attaque qui n’a pas fait de victimes.

Déjà hier le centre de la capitale thaïlandaise avait été le théâtre d'un attentat à la bombe qui avait tué 20 personnes. Un suspect aurait été identifié par des images de caméras de surveillance. Il est toujours recherché. Cet attentat sanglant intervient dans un contexte politique instable.
C’est ce que nous dit David Camroux, chercheur au Ceri, spécialiste de l’Asie du Sud Est.


Le gouvernement met en avant la piste d'un acte commis par des opposants politiques et plus précisément le mouvement des chemises rouges qui soutenait l’action de l’ancien gouvernement renversé par le dernier coup d’Etat militaire en 2014. Mais est-ce une piste crédible ?