Développer une culture de la miséricorde avec les franciscains

Présentée par

S'abonner à l'émission

Chrétiens à la Une

vendredi 24 novembre à 13h30

Durée émission : 25 min

Développer une culture de la miséricorde avec les franciscains

© Fraternels dans la ville

Saint François d'Assise est à l'honneur dans Chrétiens à la Une, en cette semaine de Radio Don.

00:00

00:00

La rencontre, la joie, et le témoignage de l’Evangile, ce sont les points communs entre RCF et les franciscains. Ces derniers fêtent cette année leur 800 ans de présence en France et sont en mission cette semaine à Lyon.
 

Les Franciscains évangélisent à Lyon

Si vous habitez Lyon, vous avez peut être eu l’occasion de croiser et de discuter avec des religieux, des frères mineurs vêtus de manteaux bruns ou gris, capuchons arrondis ou capuches pointues une corde nouée autour de la taille, chaussés de sandales. Ils sont franciscains, capucins et conventuels de France et de Belgique et ont choisi d’arpenter ensemble cette semaine les rues de la capitale des Gaulles dans le cadre de la mission "Fraternels dans la ville".

Le but de cette mission est simple. Ils vont deux par deux à la rencontre des passants. Une mission d'évangélisation pour annoncer le Christ, célébrer, prier et louer le Seigneur. Dans Chrétiens à la Une, Pauline de Torsiac vous emmène donc à la rencontre de ces frères qui marchent depuis 800 ans dans les pas de St François d’Assise. Quelle est leur mission, leur spiritualité ? Pourquoi ont-ils choisi en cette année jubilaire de se retrouver ? 

Mettre en avant leu volonté d'aller vers l'autre

Pour l'occasion, Pauline de Torsiac reçoit frère Eric Bidot, provincial des capucins, frère Michel Laloux, provincial des franciscains, et frère François-Xavier Bustillo, custode des conventuels de France et de Belgique. Depuis huit siècles, les frères mineurs, franciscains, conventuels et capucins poursuivent en France et en Belgique, le chemin initié par François d’Assise. Ces trois invités sont tous les trois des héritiers du Poverello, ils font partie du même ordre mais ils représentent différentes branches.

Alors qu’en 1517, le pape Léon X reconnait officiellement les différentes branches présentes au sein de l’Ordre des frères mineurs, cinq siècles plus tard en 2017, les frères souhaitent mettre en avant ce qui les unit : le souci d’aller vers l’autre, qui est un frère.
 

Faire grandir une culture de la miséricorde

 A l’occasion de cette année jubilaire, le pape François a invité la famille franciscaine à trouver les moyens adaptés aux circonstances actuelles pour "faire grandir une culture de la miséricorde, fondée sur la redécouverte de la rencontre des autres : une culture dans laquelle personne ne regarde l’autre avec indifférence ni ne détourne le regard quand il voit la souffrance des frères" (Lettre apostolique, Misericordia et Misera, n.20).

Par ailleurs dans l'Enyclique Laudato Si, le Saint Père souhaite que le témoignage des fransciscains, "celui d’une vie simple et fraternelle, contribue au sein de la société française, à proposer une autre manière de comprendre la qualité de vie, et encourage un style de vie prophétique et contemplatif, capable d’aider à apprécier profondément les choses sans être obsédé par la consommation".

 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les vendredis à 13h30

Chaque semaine Pauline de Torsiac reçoit un acteur du monde chrétien. Homme ou femme, laïc ou clerc, prêtre, pasteur ou évêque, responsable de mouvement ou d’une congrégation, chanteur, acteur... c’est son actualité qui est mise en lumière et détaillée à cette occasion. L'invité de Pauline de Torsiac est également amené à réagir sur une sélection de sujets qui font l’actualité de la sphère chrétienne cette semaine-là.

Le présentateur

Pauline de Torsiac