Donald Trump débarque le directeur du FBI

11 mai 2017 Par

La décision a étonné le tout Washington politique. Le président américain a limogé James Comey, le directeur du FBI.

Washington, et le camp démocrate en particulier, est sous le choc. Donald Trump a limogé mardi le patron du FBI, James Comey. Une personnalité devenue gênante pour le président américain après avoir examiné les soupçons d’ingérence russe et dans l’affaire des emails d’Hillary Clinton dans l’élection présidentielle américaine de 2016.

A l’heure où démocrates et républicains réclament désormais une commission d’enquête indépendante sur le dossier russe, Donald Trump prend les devants et débarque donc James Comey de son poste de directeur de l’agence de renseignement. James Comey est un ex-procureur fédéral, ancien vice-ministre de la justice. L’homme a longtemps adhéré au camp républicain avant d’être nommé à la tête du FBI par Barack Obama.

Après les deux enquêtes sensibles remontant à l’élection présidentielle, Donald Trump avait décidé de maintenir en fonction James Comey. Le président américain est visiblement revenu sur sa décision. Sans doute après la dernière enquête menée par le bureau sur une éventuelle coordination entre des membres de l’équipe de campagne de Trump et le gouvernement russe. Mais également celle sur les emails d'Hillary Clinton. Ironie du sort, puisque cela faisait des partie des arguments de campagne de Donald Trump lui-même, contre sa rivale démocrate.

La "fake news" de trop pour Donald Trump, qui a indiqué à James Comey, dans une lettre rendue publique par l'exécutif, qu’il était donc limogé. Une démission forcée qui ne plaît pas dans l’entourage politique du président américain. Pour rappel, James Comey avait été nommé pour dix ans en 2013, après un vote sans appel en sa faveur, au Sénat, à 93 voix pour et une contre.