Ecologie: le patrimoine mondial de l'UNESCO mis en péril

12 juillet 2016 Par

Pour l'UNESCO, il n'y a pas que le fondamentalisme qui menace le patrimoine mondial. L'impact écologique, notamment des grandes entreprises, est également pointé du doigt.

Il n'y a pas que Daech, et les autres extrémistes de tout poil qui menacent le patrimoine mondial de l'humanité. En ouverture, lundi, à Istanbul, du comité du patrimoine mondial de l'UNESCO, la présidente de l'organisation Irina Bokhova a appelé la communauté internationale à agir davantage.

Il s'agit de faire plus contre les extrémistes qui endommagent les vestiges du passé à Mossoul, à Palmyre et dans bien d'autres points de la planète. Mais les conflits ne sont pas le seul péril qui pèse sur notre héritage: la menace écologique plane également. C'est ce qu'explique Alessandro Balsamo responsable des candidatures au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Les dossiers d'une quarantaine de sites sont actuellement à l'étude pour être inscrit sur la liste des biens en péril par l'UNESCO.