Matinale EDC : Dominique Hiesse, président de la FNEP

Présentée par

S'abonner à l'émission

Emissions Spéciales Lyon

samedi 22 mai à 18h30

Durée émission : 0 min

Matinale EDC : Dominique Hiesse, président de la FNEP

© RCF Lyon (Benoît Lhotte) - Dominique Hiesse

Il est président de la Fédération Nationale des Écoles de Production : Dominique Hiesse est l’invité de cette nouvelle Matinale EDC.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Il était l'invité de la matinale des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (EDC) pour parler des écoles de production, et des liens qui unissent ces structures avec les enseignements de la troisième encyclique du Pape François, Fratelli Tutti.

 

Les écoles de production : "faire pour apprendre", la méthode inductive

Il en existe 35 en France. Des écoles qui forment les élèves de 15 à 18 ans, souvent dans des situations de descolarisation, et les accompagnent au CAP, au bac pro ou dans d'autres certifications diplomantes. Ils sont formés à la mécanique, la restauration, les métiers du bâtiment, du bois ou encore l'industrie et l'automobile.

Ce n'est pas une entreprise-école, précise Dominique Hiesse, mais les entreprises font des commandes aux étudiants. Une manière de les former, mais aussi, de leur redonner confiance en eux et donnant un sens pratique à leur travail alors que certains "étaient un poids dans leur classe au collège".

L'objectif de ces écoles pas comme les autres, donner des perspectives et des projets d'avenir aux jeunes qui sortent chaque année du système scolaire, du collège sans espoir et sans confiance en eux. "80 à 100 000 jeunes se retrouvent sur le bord de la route et nous leur proposons de mettre le pied à l'étrier", explique-t-il.
 

Bienveillance et solidarité, des valeurs clés dans les écoles de production

"Ce qu'on leur apporte, c'est aussi une manière de regarder le monde de façon positive et non de façon négative comme on le fait trop souvent", développe Dominique Hiesse. Autre valeur cardinale, être attentif au rythme des étudiants : "il ne faut pas qu'ils atteignent des objectifs, mais déjà faire mieux que la veille".

Les étudiants sont en petits groupes de 12-15 élèves, ce qui permet de prendre en compte la personnalité de chacun et de mettre en place de l'entre-aide, "les plus doués sont invités à prendre en charge ceux qui ont des difficultés". In fine, l'esprit de coopération et de solidarité se refléte sur la qualité du travail fourni.

À la fin du cursus, les entreprises sont au rendez-vous, "dans certaines écoles on a cinq ou six offres d'emploi par élève", explique Dominique Hiesse.

Invités

Les dernières émissions

L'émission

RCF Lyon est une radio de proximité et de terrain qui installe régulièrement ses studios au coeur de l'événement pour vous le faire vivre au plus près.

Le présentateur

Charlotte Mongibeaux