Elections Départementales : LREM veut changer d'ère en Gironde

Absent lors des dernières élections départementales en 2015, La République En Marche souhaite aujourd’hui intégrer la collectivité qui maille le territoire girondin à travers 33 cantons.

Allié au Modem, Agir et à Territoires de progrès, LREM présente 27 candidats sous un slogan : "Changer d’ère".

Changer d’ère pour un renouvellement des idées, des pratiques, et remplacer ce que la tête de liste Christelle Dubos appelle la dynastie politique de quarante ans. Mais le choix de LREM est d’abord de faire barrage au Rassemblement National, d’où son absence dans certains territoires comme sur le canton de  l’Estuaire ou du Nord Gironde, afin de ne pas fragiliser les candidats déjà en place, ou son soutien au maire UDI de Pauillac Florent Fatin.

Sur la question du programme, Christelle Dubos en tant qu’ancienne ministre en charge des solidarités, actuelle députée, et for de son expérience de travailleur social, connaît bien la question des solidarités et veut développer des services départementaux au plus près des usagers, bien plus encore que ne le font les maisons départementales qui quadrillent le paysage actuel.

00:00

00:00

"Dans mon canton, la maison départementale se trouve à Créon. Quand vous habitez Baurech, quand vous habitez Cambes, que vous n'avez pas de moyen de mobilité, comment faites-vous pour vous déplacer à la Maison Départementale ? Ce que nous souhaitons porter, c'est la coordination  entre les acteurs qui oeuvrent dans le social  (associations, mairies, Département), mettons-les à travailler ensemble pour que les concitoyens évitent de pousser dix portes pour trouver une solution".

Christelle Dubos présente sa candidature dans le canton de Créon, son colistier est Bertrand Gauthier, maire de Fargues St Hilaire.